Mouhamed

 

Histoire de Mouhamed

Mouhamed Dioum, est un enfant de nationalité Sénégalaise, âgé de 10 ans, et habitant St Louis du Sénégal (ancienne capitale de l’Afrique Occidentale Française). Cette ville est située à 270 kms au nord de Dakar la capitale.

Mouhamed est né avec une double malformation congénitale :

-absence du rein droit (qui n’a été diagnostiqué que lors de sa 1e intervention en France en février 2008)

-malformation ano-rectale haute

Il a été opéré à 5 reprises au Sénégal (2 fois à Dakar et 3 fois à St Louis du Sénégal). La 1e intervention se situait au 3e jour de vie et la dernière le 25 juin 2001. Au total, les chirurgiens Sénégalais n’ont pas réussi à corriger sa malformation ano-rectale. Pire ces interventions chirurgicales itératives ont entraîné de graves complications urinaires.

Toutes ces opérations ont été prises en charge financièrement par la famille extrêmement modeste et qui s’est appauvrie encore un peu plus. Au Sénégal, il n’y a pas ni sécurité sociale, ni mutuelle complémentaire.

Le cas de Mouhamed a été présenté à l’ONG lors de la mission du 16 au 30 mars 2007.

Il vit un véritable handicap car depuis sa naissance il est porteur d’une colostomie (mise du colon à la peau pour recueillir ses selles dans une poche) et recueil de ses urines dans une poche par l’intermédiaire d’un cathéter mis directement dans la vessie. Des cet instant SANTE SANS PASSEPORT a pris en charge cet enfant.

1e INTERVENTION : CHU DE NANTES. PR YVES HELOURY

Elle est réalisée le 5 février 2008

Schématiquement l’intervention a consisté à abaisser le rectum sur l’anus (ce qui aurait du être fait d’emblée au Sénégal) et aboucher l’urètre (petit canal qui conduit les urines de la vessie vers l’extérieur) au périnée. Mais une 2e intervention était obligatoire pour régler les problèmes urinaires. L'ONG n'ayant pas le budget nécessaire pour budgéter cette 2e intervention, un appel aux dons a été fait par le biais d'un point de presse.(voir article de presse)

Le financement de cette 1e intervention a été pris en charge par des membres  de la famille immigrés en Italie. Coût total 5035 € (intervention + billet d’avion, passeport, visa). Il est resté 3 semaines en convalescence  à Challans (85) distant de 50 kms de Nantes.

2e INTERVENTION : CHU DE NANTES.  PR YVES HELOURY        

Elle est réalisée le 9 septembre 2008

Cette 2e intervention qui devait être la dernière et permettre à Mouhamed de vivre enfin une vie normale après 10 ans de handicap n’a pu être réalise que partiellement. Au plan digestif, la colostomie a été fermée et désormais il va à la selle normalement.

Cependant le Pr Yves Heloury a découvert une vessie dite « neurologique » qui est une impossibilité de la vessie de se contracter et donc d’évacuer les urines. Conclusion : l’urétroplastie n’a pu être réalisée. La complication majeure serait une insuffisance rénale (par reflux des urines vers son rein gauche unique) et la mort dans un délai proche. Une 3e intervention était décidée.

3e INTERVENTION : CHU DE NANTES. PR YVES HELOURY 

Elle est réalisée le 2 octobre 2008

Cette 3e intervention a eu pour but de dériver les urines afin qu’elles n’empruntent pas le chemin habituel (par l’urètre). L’intervention d’une durée de 3 h 30 et un séjour au CHU de NANTES de 10 jours est une entérocystoplastie associée à une dérivation continente de Mitrofanoff. Schématiquement, elle consiste à agrandir la vessie avec de l’intestin grêle, utiliser l’appendice comme canal qui sera à une extrémité abouché à la vessie et l’autre extrémité ressortant au niveau de l’ombilic.

Mouhamed a pratiquement une vie normale. Il a simplement besoin à raison de 6 fois par jour d’introduire dans l’orifice situé près de l’ombilic une petite sonde pour uriner. Il n’a déjà plus de poche pour ses selles et plus de poche pour ses urines.

Les 2e et 3e interventions ont été financées par SANTE SANS PASSEPORT avec l'aide de la Croix Rouge de CHALLANS pour la 3e intervention. (lire l'article)

Mouhamed est retourné dans sa famille le 29 octobre 2008. Il est heureux de vivre et a repris l'école.

4e ET DERNIERE  INTERVENTION : HOPITAL ST LOUIS (SENEGAL). Pr MARC DAVID LECLAIR

Elle est réalisée le 11 mai 2010

Il fallait à Mouhamed une dernière intervention chirurgicale. Mais, SANTE SANS PASSEPORT, n'avait pas le budget nécessaire pour qu'il soit opéré de nouveau au CHU de NANTES.

Aussi, l'ONG décide d'organiser une mission chirurgicale du 7 au 14 mai 2010 à St Louis au Sénégal.

Accompagné du Président de Santé Sans Passeport, le Pr Marc David Leclair, chirurgien pédiatrique en chirurgie urologique et digestive au CHU de NANTES, a  réalisé cette 1e mission chirurgicale.

Au total, ce sont 4 enfants qui ont été opérés dont Mouhamed. L'intervention a duré 2 h 30 et a consisté à la fermeture de son urétrostomie et la mise en place d'un lambeau pédiculé afin d'assurer une parfaite étanchéité de son périnée.

Ouf, "la boucle est bouclée" mais il aura fallu beaucoup d'énergie pour permettre à Mouhamed de vivre comme un enfant de son âge et de continuer d'aller à l'école