ANKYLOSTOSOME

 

 

                                    RETENIR

-C’est une helminthiase due à de petits vers ronds

-La transmission est trans-cutanée lors du contact avec le sol humide.

-Elle est très fréquente en région tropicale chaude et humide.

-Elle est grave par l’anémie qu’elle détermine chez l’enfant ou l’individu carencé. En effet, les ankylostomes sont des vers intestinaux hématophages.

 

COMPRENDRE

La transmission trans-cutanée favorise la contamination des populations agricoles :

On retrouve les larves sur les végétaux, les talus, les parois de tunnel. L’eau stagnante est aussi un danger puisque les larves peuvent y survivre plus d’un an.

La symptomatologie varie selon le moment du cycle

1-Contamination = Pénétration trans-cutanée :

24 heures après la pénétration trans-cutanée des larves infestantes, apparaissent des manifestations cutanées à type d’érythème papuleux prurigineux.

2-Migration des larves = passage pulmonaire :

Après avoir pénétré le revêtement cutané, les larves circulent par voie lymphatique, elles gagnent le cœur droit, puis atteignent les poumons. En général le passage pulmonaire est asymptomatique. Quand les larves ont atteint la trachée, elles sont dégluties et gagnent alors le tube digestif.

3-Maturation des larves = localisation digestive :

La maturation des larves en adulte nécessite 45 jours. Les vers adultes sont localisés dans le duodénum. Leur présence occasionne des ulcérations qui peuvent être à l’origine d’une véritable duodénite. Ils peuvent aussi être à l’origine de troubles digestifs divers :

-vomissements

-diarrhée

-ballonnements

-constipation

Ce sont des vers hématophages :

Ils consomment quotidiennement du sang et cette spoliation peut être à l’origine d’une anémie.

Elle est aggravée par les ulcérations des muqueuses occasionnées par des fréquents changements de site de fixation des vers.

Ces micro-hémorragies se manifestent parfois par la présence de sang noir dans les selles (méléna)

Lorsque l’infestation est importante et ancienne, une anémie microcytaire hypochrome apparaît progressivement.

Les œufs sont émis dans les selles :

L’émission survient 40 jours après l’infestation. Ils ne sont pas embryonnés et ne permettent pas d’auto-infestation.

Le nombre d’œufs émis est le reflet de la population des vers. A partir de 1000 œufs/gr de selles, ce qui correspond à environ 1 millier de vers, l’anémie est constante. La numération des œufs est utile pour rapporter une anémie à l’ankylostomose

 

DIAGNOSTIQUER

Il faut évoquer l’ankyslostosome :

-devant des troubles digestifs à type de duodénite ou de simples douleurs abdominales non spécifiques, comme devant tout trouble du transit.

-chez un enfant présentant un syndrome anémique qui se manifeste par :

– pâleur

-tachycardie

-dyspnée

-dans les cas les plus graves anasarque

Pour faire le diagnostic :

1-L’examen parasitologique des selles :

Les œufs sont émis dans les selles 40 jours après l’infestation. Si les selles sont examinées plus de 24 heures après l’émission, les œufs ont pu éclore et libérer des larves. Le premier stade larvaire est non infectant, les larves sont dits " rhabditoïdes "

La numération des œufs est utile en cas d’anémie. Elle permet de rapporter l’anémie à l’ankylostomose, si on retrouve plus de 1000 œufs/g de selles.

2-La coproculture :

Elle permet de différencier formellement ankylostoma duodénal et Nécator américanus. La distinction des 2 espèces n’a pas d’intérêt thérapeutique puisque le traitement est le même pour ces 2 parasites.

3-Faire le bilan de la spoliation sanguine :

La NFS qui recherche une anémie microcytaire hypochrome.

4-Rechercher d’autres parasites associés :

Notamment l’anguillulose dont le mode de contamination est identique mais qui nécessite un examen particulier des selles : le test de Baerman.

 

TRAITEMENT

1-Traiter la parasitose :

Le Mébendazol (Vermox) et le Flubendazole (Fluvermal). La posologie est de 200 mg (2 comprimés en 1 seule prise) pendant 3 jours ou Tiabendazole (Mintézol) à raison de 50 mg/kg en 1 prise unique (ce médicament à l’avantage d’être actif sur les larves d’anguillules)

2-Traiter l’anémie :

Le traitement symptomatique de l’anémie doit débuter après le déparasitage. Traiter d’abord l’anémie risque de renforcer la vitalité des vers..

 

PREVENTION

-le Mebendazole per os 200 mg en dose unique (2 comprimés)

-port de chaussures, hygiène et assainissement (eau, latrines)

-éducation sanitaire